Xonrupt 2022

18 Sep 20220 commentaires

     Au départ une météo espiègle tente de semer le doute dans les esprits. En vain. La route en pente douce nous dépose au pied du Haut-du- Tôt. Alors la vie en Vosges peut commencer. Sapins, myrtilles, bruyères créent l’ambiance jusqu’au plus haut village du massif. Une descente souple et rapide précède la liaison Vagney- Cornimont. Là débute une longue montée de 13 km sur une route gravillonneuse et malaisée, dans un paysage sauvage qui sent la bête des Vosges. Au sommet, apparition de la Vierge dans une atmosphère sombre et mystérieuse. On vide gourdes et vessies car après une deshinte à toute berzingue ché to ch’quemin des Amerlocs, hein les biloutes! Cha ché’ to quetquosse !! (Cette année le Munster a une odeur de Maroilles.) 4 km de montée ardue pour cyclistes hardis. Et sur les chaumes la route des Crêtes, impassible, débobine ses virages, tandis qu’un chevreuil depuis un balcon en forêt regarde passer le train des Lexy. 

      Après les efforts consentis sur 1600 m de dénivelé, la soirée est fêtée avec la complicité fraîche et joyeuse de la fée Gérômoise, qui se dédouble par magie en blonde et ambrée.

X